Lire, écrire, créer – Formation à l’animation d’atelier d’écriture

Du 14 Oct 2019 au 05 Nov 2019 -
Maison Losseau - rue de Nimy, 42 - 7000 Mons

L’atelier d’écriture, faire vivre l’écriture partagée pour résister à une pensée dominante, s’en libérer pour s’émanciper individuellement et collectivement.

Au cours de cette formation, 4 axes de travail seront privilégiés

1) Écriture et rapport au pouvoir :

  • l’écriture est un lieu de pouvoir qui est, et reste pour chacun·e, à conquérir. Pouvoir sur soi, sur le monde.
  • l’écriture est partout mais nous n’en avons pas conscience. Les mots sont à tout le monde.
  • l’écriture, c’est comme la parole, « ça se prend » (est-ce que ça s’apprend ? Peut-être mais c’est plus que cela.)
  • on écrit parce que d’autres ont écrit avant nous : apprendre quelque chose c’est entrer dans l’histoire de cette pratique humaine.

2) Écriture et pensée :

  • la vision dominante est qu’on écrirait pour s’exprimer ! On écrit avec des mots d’abord, les idées viennent ensuite.
  • on écrit pour donner forme à sa pensée.
  • on crée un atelier d’écriture pour creuser une question qui nous pose problème.

3) Pourquoi vivre des ateliers et lesquels ?

  • les ateliers proposés ici ne seront pas des leçons modèles, pas des pratiques prêtes à l’emploi.
  • l’objectif est dans un premier temps de faire l’expérience d’une écriture individuelle et partagée et ensuite, dans un deuxième temps d’analyser ce qui se passe pour nous. Puis enfin, nous ferons quelques listes d’outils d’écriture.

4) Posture de l’animateur·trice :

  • « Tous capables d’écrire » et donc la question : à quelles conditions ?
  • « L’atelier est un espace hors menace », pourquoi ?
  • « L’atelier est un lieu où les pratiques doivent construire des valeurs » : lesquelles ? comment ?

Programme

14-15 octobre : Ecrire, rapport au savoir

  • Construction du cadre de notre travail.
  • Se questionner sur le statut de l’écriture, de la crainte d’écrire et de la peur de l’erreur, en faire l’expérience et s’y obstiner pour en sortir et créer du neuf.
  • Explorer l’origine de nos savoirs, la reconnaître, en prendre conscience.

21-22 octobre : Détour par les arts plastiques

  • Penser la question de l’émancipation d’un autre point de vue, celui de la peinture collective.

28-31 octobre : Ecrire, c’est un pouvoir. L’atelier d’écriture comme voie d’accès d’une écriture accessible à tous

  • Se questionner sur le statut social qui colle aux basques de l’écriture : y aurait-il des conflits nécessaires?
  • Ecrire, faire feu de tout bois, et se rencontrer avec l’Autre dans les mots.
  • Ecrire, une démarche pour penser collectivement.
  • La posture de l’animateur.
  • Quelle prise en compte des attentes d’une structure, d’un groupe, d’un public. Comment en avons-nous conscience ? Quels liens entre valeurs, théorie et pratique ?

4-5 novembre : Ecrire, prendre la parole publiquement

  • « Lettres de pas-sages » : un atelier dans les pas d’une aventure en écriture à la prison de Verviers en 2013.
  • Imaginer un atelier qui déboucherait sur une récitation de texte façon slam : comment se fabrique le slam, en quoi peut-on dire qu’il est une prise de parole publique ? réflexion entre écriture et oralité.

Analyse réflexive

1) Retour sur la machinerie des ateliers.
2) Reconstruction de tout le processus.
3) Faire l’expérience de modes d’évaluation sous forme de récit (Evaluation = donner de la valeur).

Méthodes

Ces espaces de formation seront conçus comme des moments à vivre pour soi d’abord. On y pratiquera la récolte de mots, la production de fragments d’écriture, des temps de lectures partagées. Le tout s’orchestrera entre phases de récit, moments de réflexion seul ou à plusieurs, détours par d’autres codes (arts plastiques, musiques, photo…)

Chaque phase sera suivie d’une analyse réflexive, moment de construction du sens de l’action avec des temps réservés pour penser collectivement le réinvestissement de la formation sur les terrains respectifs

Intervenant·es

  • Pascale Lassablière – formatrice, créatrice et animatrice d’ateliers d’écriture au sein des ateliers Mots’Art
  • Daniel Seret – artiste peintre et animateur-formateur
  • Dominique Surleau – animatrice formatrice, coordinatrice de l’Espace Ecrivain Public et des formations PAC

Tarifs

Les tarifs comprennent les frais administratifs, pédagogiques, le matériel didactique, l’eau, le café/thé ainsi que des collations.

  • gratuit pour les membres de PAC et pour les membres des Réseaux Ecrivains publics de PAC
  • 250 euros pour les professionnel•les (remboursable par le fonds 4S pour les travailleurs.euses relevant des CP 329.02 ET 329.03)
  • 120 euros pour les individuel•les
  • 60 euros pour les étudiant•es/ personnes sans emploi (si les frais d’inscription sont un frein à votre participation, n’hésitez pas à nous contacter).

Le paiement se fait par virement bancaire :

– IBAN : BE84 8777 9458 0159
– Communication : Inscription / titre de la formation + Nom et prénom L’inscription sera validée après réception du formulaire d’inscription dûment complété et à la réception de la totalité des frais d’inscription.

///Remboursement aux formations de PAC

Lorsque, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez assister à la session de formation pour laquelle vous êtes inscrit·e, PAC se réserve le droit de rembourser les montants des inscriptions aux formations programmées de la manière suivante :

  • jusqu’à 30 jours avant la session : 100% remboursé
  • entre 30 et 15 jours avant : 50% remboursé
  • dans les 15 jours qui précèdent la formation : pas de remboursement possible

Inscription

Présence et participation indispensable à l’ensemble du dispositif !

Le formulaire ci-dessous est à remplir au plus tard le 26 septembre 2019.

Ecrivain·e public·que du réseau PAC de la régionale de :


Autre :


Une organisation de PAC et de l’Espace Ecrivain public, avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la Région Wallonne, en collaboration avec la Maison Losseau et la Province du Hainaut